Pages Navigation Menu

TRANSFORMATION CULTURELLE - GESTION EMOTIONNELLE DE GROUPE - EPANOUISSEMENT PERSONNEL

ZEGG – LE FORUM

Voici la présentation de ZEGG et du forum directement traduit de ZEGG.de

En 1978, la communauté a commencé avec comme idée centrale de poser les fondations d’une nouvelle culture libérée de la violence et vivant en coopération avec la nature et tous les êtres. Pour y parvenir, nous avions besoin d’un processus solide pour nourrir la confiance. C’est ainsi qu’a débuté ce qu’on nomme aujourd’hui le Forum de ZEGG. Entre temps le forum est sorti de notre communauté et s’est diffusé dans le monde. Beaucoup de communautés dans de nombreux pays se sont formés à la facilitation du Forum de ZEGG et l’utilisent dans leur propres processus de construction communautaire. D’après nous, c’est un des outils les plus puissants pour créer de la cohésion de groupe dans un cadre commun.

La transparence nourrit la confiance

Le Forum de ZEGG est un processus profond et intime pour les groupes jusqu’à 50 participant·e·s. L’objectif est de révéler ce qui est authentique, vivant et vrai à l’intérieur de nous. Le Forum crée un espace de confiance et d’ouverture entre les personnes. Les participant·e·s font l’experience de se sentir libre et de s’autoriser à être qui ielles sont et permettent aux autres de les voir de la sorte. Dans beaucoup de contextes sociaux “être observé·e à travers les yeux des autres” peut être vécu comme “la mort de mes possibilités/potentiels”. Le Forum permet de dépasser cette difficulté. Dans un environnement soutenant, les yeux des autres cessent d’être “la mort de mes potentialités” pour devenir des catalyseurs de guérisons, croissance et “empuissancement”(empowerment). Je peux faire l’expérience d’être complètement protégé·e en exposant ma vulnérabilité profonde. Je peux faire l’expérience que ma sécurité réside dans mon ouverture lorsque je suis accepté.e et soutenu.e par les autres. Le forum crée une meilleure compréhension mutuelle en contactant ces cheminements intérieurs et extérieurs. Dans ce voyage, nous allons bien sûr rencontrer aussi dans les ombres nos souffrances enkystées. Si nous restons présent.e.s nous serons capables d’accueillir les sentiments impliqués et d’avancer, plus fort·e·s. Ce processus est soutenant pour quiconque s’implique pour dépasser la politesse et le jeu habituel de cache-cache et de masques sociaux. Une personnes connectée à sa vérité personnelle, quelle que soit l’importance de ses blessures, est toujours belle et ce processus va nourrir de l’amour. “Voir en profondeur c’est aimer” – est souvent une expérience vécue au Forum.

En Pratique

Les participant·e·s au Forum prennent en général un des 3 rôles vitaux : le·a protagoniste, le·a facilateur·trice ou le “miroir”. Le groupe se rassemble en un cercle. Le·a protagoniste rentre au centre pour partager son expérience intérieure actuelle, quelque chose qu’ielle trouve touchant, émouvant. Ielle est invité·e à utiliser tout l’espace au centre, à se sentir libre de se déplacer, bouger, parler, agir et à se connecter à ses sentiments, ses émotions. Le seul but est d’être authentique. Dans le centre, il·elle peut être mieux entendu à bienue beaucoup d’autres membres du groupe partagent plus de différents niveaux que s’ielle restait assis·e dans le cercle. Les “miroirs” écoutent de façon verbale/intellectuelle et essayent d’avoir de l’attention sur d’autres aspects comme le ton de la voix, les mouvements du corps et l’énergie du·de la protagoniste. Les personnes du cercle soutiennent le·a protagoniste avec leur conscience et leur présence aimante. Leur rôle est de percevoir et de se porter témoin du processus. Il peut être très puissant et touchant d’être témoin d’un·e protagoniste allant en profondeur. Souvent, les sujets abordés touchent à des questions partagées par une majorité des personnes du groupe,  ce qui déclenche leurs propres processus. Nous pouvons ainsi voir que nos processus émotionnel sont similaires ; ce qui advient au centre résonne à l’intérieur de beaucoup de celleux qui observent. Les facilitateur·rice·s jouent un rôle central dans le processus et cela nécessite une formation préalable profonde. Cette formation les incite à devenir plus authentiques eux-même et leur apprend à rester présent·e·s avec les émotions qui pourraient surgir dans le cercle. Il·elle·s agissent comme des sages-femmes pour mener à bien le processus authentique que traverse le·a protagoniste. Dans l’idéal, il y a deux facilitateur·trice·s, un homme et une femme. Seul·e·s les facilateur·trice·s guident le processus : il·elle·s peuvent intervenir à n’importe quel moment  (les autres observent mais n’interviennent pas). Le groupe leur offre sa confiance dans la conduite du processus du fait de leur expérience et intuition. Le but de la facilitation est de révéler la vérité de la personne au centre, son pouvoir et ses ressources, dans le but de le rendre perceptible pour elle-même et au groupe. 

L’Empathie – Soutenir par des retours des pairs (feedback)

Quand le·a protagoniste a terminé, d’autres peuvent entrer dans le centre pour partager ce qu’ielles ont perçu. Nous appelons ça un “miroir”. Cela signifie que des participant·e·s offrent leur perspective de ce qu’ielles ont vu. C’est un cadeau pour la·e protagoniste d’apprendre ce que les autres pensent ou ressentent de ce qu’ielle a partagé et ce qu’i·elles ont à dire, à ajouter pour élargir et aiguiser les questionnements qui ont surgi. Sur le chemin de la croissance personnelle, cette forme de feedback social est indispensable. Le miroir n’est pas donné depuis une chaise mais depuis le centre. Cela souligne la nature personnelle du miroir – c’est une perception personnelle. Chaque miroir est subjectif. Exactement comme il doit être. Le·a protagoniste prend la responsabilité d’accepter ou de refuser la signification du miroir selon s’il a ou non du sens pour elle·lui.  Même le meilleur des miroirs est simplement une indication ; il ne nous empêche pas de suivre notre propre chemin. Un Forum efficace et habile mettra en lumière nos ombres avec humour ou dans un mode théâtral et non-identifié, de manière à ce qu’ils puissent être perçus sans jugement. Parfois les changements d’énergie peuvent être très subtils, comme lorsque la facilitation invite le·a protagoniste à bouger plus rapidement ou à exagérer des gestes ou à mettre un son sur un sentiment. Essayer différentes façons de se comporter et jouer de façon théâtrale ses processus émotionnels permet à la·e protagoniste de prendre de la distance avec ses états émotionnels. I·elle apprend qu’ielle est plus que ses émotions fluctuantes. Nous considérons cela comme notre contribution pour le monde que nous voulons voir – un monde qui se crée en profondeur au cœur des individus. Le Forum participe à ce ciment qui garde nos communautés vivantes et soudées, il est au cœur de la communauté.